Foire aux questions

À quoi dois-je m’attendre avant le traitement ?

Votre médecin établira le diagnostic de GPAO à la suite d’une évaluation minutieuse des antécédents médicaux et d’un examen clinique approfondi, impliquant en général une évaluation du champ visuel et du nerf optique pour confirmer le diagnostic et fournir des informations supplémentaires importantes. Si une TLM est recommandée, vous recevrez un formulaire de consentement éclairé à lire et à signer, et on répondra à toutes les questions que vous pourriez avoir sur le traitement.

Comment se déroule le traitement ?

Pour effectuer une TLM, une lentille spéciale (gonioscope) sera placée à l’avant de l’œil pour diriger le faisceau laser selon l’angle voulu. Une goutte d’anesthésique topique facilite cette procédure. Votre médecin effectuera plusieurs applications laser le long du réseau trabéculaire, ce qui prend en général quelques minutes. La plupart du temps, les patients ne ressentent aucune gêne pendant le traitement. Dans le cas contraire, l’inconfort est minime. En fonction de la longueur d’onde du laser utilisé, vous pourrez observer des clignotements lumineux pendant l’intervention. Si vous bougez pendant le traitement, votre œil n’en sera pas endommagé mais le traitement risque de prendre plus de temps. À la fin de l’intervention, le gonioscope sera retiré de votre œil.

À quoi dois-je m’attendre après le traitement ?

Pendant le reste de la journée, votre vision peut être légèrement trouble. Une légère irritation sur le devant de l’œil pendant quelques heures après le traitement est courante, en raison de l’application de la lentille sur votre œil pendant le traitement. Cette irritation est en général légère et s’atténue avec l’aide d’une solution de larmes artificielles. Vous ne devrez ressentir aucune douleur intense. Si c’est le cas, contactez votre médecin. Le lendemain, le flou devrait se dissiper. Si ce n’est pas le cas, contactez votre médecin. La PIO diminue en général en quelques mois.

À la suite d’une TLM, il est important de consulter votre médecin de façon régulière pour poursuivre le suivi et le traitement. Le délai et la fréquence des examens de suivi seront déterminés par votre médecin en fonction de votre état.